AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le throne

Aller en bas 
AuteurMessage
Amecareth
Insecte
Insecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Irianeth
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Insecte
Âge: 650
Localisation: Irianeth sur son trhone

MessageSujet: Le throne   Lun 19 Mai - 21:36

Toujours assit sur son trône de marbre au sein de l'empire insecte, Amecareth lisait bien tranquillement sa nouvelle conquête, un ancien livre magique trouvé sur les terres des hommes-lézards. Perdu dans ses pensées, il n'avait pas fait très attention au monde ses temps-ci et avait essuyé plusieurs défaites dans son propre royaume ainsi que dans les royaumes humains. Il cessa nette de lire et retrouva ses pensées. Il partit à la hâte se rappelant qu'il devait aller voir ses nouveaux soldats dans l'entrepôt du dernier sous-sol des pouponnières. Il partit donc de la salle du trône pour marcher dans les couloirs sombres et sans fin de son royaume creusé à même la montagne d'Irianeth. Empruntant les couloirs de gauche à droite, il déboucha sur un escalier qui descendait jusqu'aux confins des étages. Il descendit ainsi quelques étages pour arriver dans les couloirs des pouponnières. Amecareth regarda les œufs ponduent par milliers dans un endroit sans fin extrêmement grand. Il regarda le premier œuf qui commençait à bouger. Il ordonna, grâce à la collectivité, à ses ouvrières, de partir de l'endroit car il voulait être le premier que les soldats regarderaient pour qu'ils lui soient fidèles et qu'ils lui obéissent. Soudain il entendit un craquement d'un œuf juste à coté de lui, il retourna la tête et aida le soldat à sortir. Un homme-insecte d'un pur noir en sortit. Il avait des yeux rouges comme celui du roi mais à l'exception d'un fait qu’ils étaient comme ceux des abeilles. Sous ça carapace, ce cachait des ailles comme ceux des abeilles. Ces nouveaux guerriers, étaient aussi grands qu'un homme-insecte adulte et ils étaient qu'à leurs premiers jours. Ils étaient pour fines de griffes et de dents acérées et ils avaient l'air très colérique. Soudain la voir d'Amecareth s'éleva parmi les premier cris des enfants ;

Bonjour à vous mes chers petits. Vous-êtes les premiers d'une puissante et grande armée! À nous la victoire! À mort nos ennemis! Tous à l'armurerie vous aller apprendre à vous battre comme des hommes. Vous êtes les plus... Forts.

À ses mots, Amecareth partit et fit le tour des hommes-insectes qu'il inspecta un par un. Après, il partit jusqu'à son trône pour continuer son livre et pendant ce temps, ses soldats se formeraient et naitraient sans trouble et ils deviendraient la plus grande armée que ce monde ait connut. Arrivé sur son trône, Amecareth s'empara de son livre et reprit ça lecture. Il avait toutefois oublié d'aller voir ses hybrides ainsi que ses dragons, mais il le ferait un autre jour...

Mm bien..Je crois que nous allons avoir de l'action...bientôt...

''Asbeth! Vient me voir et emmène tes sortilèges. J'ai besoin de toi je crois que notre invenion va avoir de l'action, bientôt.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan
Immortels
Immortels
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Entre les cieux et la terre ...
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Race: Maître magicien
Âge: Dans la quarentaine
Localisation: Dans les cieux

MessageSujet: Re: Le throne   Mar 20 Mai - 23:33

[ Z'm'incruste dans ton topic, mon cher... ]

Fan n'avait pas remis les pieds sur Irianeth depuis... depuis longtemps en fait. Sûrement aux alentours des temps où un certain chevalier dont le nom commence par un W l'avait laissée là pour cette... Bridgess. SON Wellan n'était plus le sien, mais bien celui de cette pourriture de chevalier. Une chance, elle avait toujours sa Kira... sa Kira qui était introuvable ! Et c'était en partie pour cela qu'elle arpentait les couloirs du château du violeur... aux nombres des souvenirs écoeurants que lui avait laissé cet empereur, les larmes lui venaient mais elle les refoula, comme toujours. La douce était trop en colère pour pleurer. Elle n'avait pas dis son dernier mot à cet empereur ! Il l'avait brutalisée ? Cette partie se jouerait à deux !

La jeune femme entra dans la salle du trône, déterminée et avec une grande rage. Elle était apparue ici sans en parler à qui que se soit. Mais elle s'en fichait. Il était juste un peu temps qu'elle dise sa façon de pensée à ce vieil insecte ! La porte se referma brusquement et se vérouilla aussitôt.

- J'espère que tu n'attends pas ton incapable de sorcier, la porte à été malheureusement... vérouillée. Tu dois certainement te demander se que je viens faire ici ! Au fait, tu me reconnais ? Je suis la femme que tu as violée pour que Kira existe !! En parlant de cette dernière, qu'est-ce que tu as fait d'elle ? Avoue que c'est toi qui l'a capturée et qui enlève sa présence du reste du monde ! Je te le jures que si tu touches...

La voix du maître magicien tremblait. D'ailleurs, elle aussi. Tremblait de rage, de peur aussi. Pas pour l'empereur, mais bien pour sa fille... ! Fan marcha lentement vers Amecareth et fit apparaître une sphère argentée dans sa main gauche qu'elle mit près de son visage, menaçante.

- Si tu touches à un seul de ses cheveux, je te jures que tu vas te retrouvés en petits morceaux serant de pâté à tes dragons-chéris. C'est clair ? Et pas juste pour Kira. Pour son mari, aussi.

L'hybride fit éclatée la sphère argentée, ce qui fit une brûlure à l'empereur. Sachant dortement de quoi était capable ce insecte, elle recula. Se faire violée une deuième fois ? Non merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amecareth
Insecte
Insecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Irianeth
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Insecte
Âge: 650
Localisation: Irianeth sur son trhone

MessageSujet: Re: Le throne   Mer 21 Mai - 20:32

Perdu dans son livre, Amecareth, ne vit pas entrer son ancienne ''victime''. Il lâcha son livre et leva des yeux rouges et frustrés sur elle. Elle venait le défier cher lui, dans son propre royaume parmi les siens! Elle n'allait surement pas s'en tirer comme cela. Il écouta ses paroles et ses dires laissant passer le temps, la regardant et inspectant. Elle croyait qu'il l'avait oubliée. Certainement que non car il avait massacré un peuple entier avant de la violer et de l'enfanter. Il était peut-être un simple insecte comme les humains disent mais il était très intelligent et avait une grande mémoire. Écoutant la voie tremblante de la dame, tremblante de rage mais aussi d'une peur qu'il se régalerait très bientôt, il commençait à mettre au point quelque chose pour la déstabiliser mentalement car il aimait bien détruire ses ennemis avant de les tuer. Quand elle fit apparaître sa boule magique, il ne broncha pas d'un poil. Sachant qu'elle était la pour sa fille et certainement son mari, elle ne le tuerait pas avant d'avoir assaillez de lui sous-titrer quelques informations, du moins, c'est ce qu'il s'avait des immortels. Quand la boule lui sauta juste à coté du visage, il baissa un peut la tête mais la boule lui brûla une partit de son armure qu'il portait en tout temps même sur son royaume. Il rit intérieurement puis son rire devant visible jusqu'aux grands éclats de rire sadique.

Ma chère, vous avez été assez courageuse de venir dans mon propre royaume pour essayer de me faire quelque chose mais vous le savez au fond de vous que vous allez être la perdante. Ici dans ce royaume, je suis le plus fort ainsi que dans tout le monde! Sur ce, je vais tuer ta misérable petite fille ainsi que son stupide mari qui on eux aussi voulu essayer de me tuer.

À ses mots, il baissa les lumières de tout le royaume se qui avait pour effet d'annuler la vision de l'immortel sans la sienne, car il était un insecte. Il fit ensuite monter sa magie en lui et plaça ses mains devant lui parallèlement. Il dit alors une incantation intérieurement. Puis des serpents rouges et mauves se formèrent entre ses mains dans un faisceau bleuté. Il lança alors quelques serpents dans la direction de Fan. Il avait mit son bouclé anti-magie sur lui pour le protéger juste au cas où mais il n'avait pas prit la peine de prendre le plus fort. Seulement le plus basique. Puis sans perdre de temps, il bombarda Fan de serpents. Ils se dissipaient avant d'atteindre les murs mais dès qu'ils touchaient Fan, ils explosèrent en feu d'un noir pure ce qui brulait complètement la peau des immortels. Amecareth avait apprit beaucoup depuis peut et il était devenu plus fort aussi. Il remarqua alors quelque chose qu'il n'avait pas remarqué. Elle gardait ces distances de lui. Elle avait donc peur! Il l'utiliserait à son avantage.

Alors, tu aimes mes pouvoirs? Il te fon souffrir n'ais ce pas? Rien ne les guérira. C'est une brûlure comme les humains et donc tu va toi aussi rester marqué a vie comme moi. J'espère que tu ne m'en voudras pas. Et alors maintenant que vas-tu faire ma chère? Je détiens deux de tes amours et je peux les tuer quand je le veux. Donc tu n'es pas en position de marchander. De plus mon sorcier arrive bientôt et il va voir que quelque chose cloche alors il va aller voir quelques personnes qui risquent de mourir... Alors que veux-tu? Je vais être clément. Pour une fois...

[Aucun problème Razz Je vais essaiyer de te ménager]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan
Immortels
Immortels
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Entre les cieux et la terre ...
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Race: Maître magicien
Âge: Dans la quarentaine
Localisation: Dans les cieux

MessageSujet: Re: Le throne   Mer 21 Mai - 23:23

La jeune femme reçu les serpents rouges vifs en pleins fouets. Quelque peu sonnée par l'attaque de l'empereur, elle ferm ales yeux et se mordit la lèvre. Elle n'avait aucunement besoin de montrer des faiblesses devant ce... cet être répugnant. Ses poingts étaient si serrées que les ongles entrèrent dans la paume de sa main sans difficulté. Mais soudain, un éclatant bouclier blanc l'entoura faisant ricocher chaque serpents sur les murs. Ses yeux argentés glacial regardèrent Amacareth évaluant la mesure de chaque paroles qui sortaient des cordes vocales de cet insecte. Fan marcha un peu, faisait virevolter sa robe blanche et stoppa net. Puis, soudain elle ne pu réprimer la seule chose qui allait sortir de sa bouche : un rire glacial.

- Permets-moi de rire, mon cher... ton sorcier. Hum... ton incapable d'Asbeth, il n'a pas même pas été capable d'attraper Kira... et combien de fois lui as-tu demander déjà... ? Attends, tu réclames ta fille à chaque fois que tu en a l'occasion. Et lui, ton plumeau serait capable de renverser le sort que j'ai installé sur la porte de ton... ce qu'on peut appelé un trône ? Ton intelligence n'a jamais été forte, n'est-ce pas Amecareth ? Tu crois que je t'en veux encore pour ce que tu as fait à Shill ? Il a été remplacé de mon coeur avant même qu'il meurt ! Puis, ma fille... MA fille, c'est qui déjà celui qui m'a violée et qui a fait que MA fille ai la peau mauve, des griffes et quatre doigts ? C'est drôle, mais il est juste devant moi ! Alors mets la en sourdine !

Fan avait cessée de rire et maintenant toutes les paroles qu'elle avait dit se répétait sans cesse dans la salle presque vide. La jeune femme pris soin de faire comme l'être devant lui, soit de mettre un bouclier autour d'elle, anti magie... qu'il essaie juste pour voir !! Elle n'était pas la perdante... elle n'était jamais perdante... ! Le maître magicien fit illuminer son corps, déjà blanc et toute la pièce redevint de lumière. Quelques lumières envelopéées d'une sphère dansait autour de Fan, faisant ainsi sa lumière.

- Qu'est-ce que tu peux faire pour moi ? C'est simple... J'enlève l'idée que tu me redonnes Kira, apparament ce n'est point toi qui l'a enlevée. Puisque tu ne parles pas des signes que je penses... m'enfin, des informations. C'est simple et rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amecareth
Insecte
Insecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 30
Localisation : Irianeth
Date d'inscription : 18/05/2008

Feuille de personnage
Race: Insecte
Âge: 650
Localisation: Irianeth sur son trhone

MessageSujet: Re: Le throne   Jeu 22 Mai - 19:48

Ah ah ah.. Non mais tu as un bon même très bon résonnement. Sauf que pour cette fois, Asbeth, ne peut échouer. Et si tu veux avoir des renseignements, tu ne tiras rien de moi! Je suis le puissant empereur de ce monde et ce n'est pas un simple immortel qui va me faire ouvrir la bouche sur mes projets d'avenir. De plus ''ma chère'' je doute fort que vous tenteriez votre chance pour s'avoir si je détiens ta fille et son amoureux. Et arrête de m'insulter petite insolente, tu es dans mon royaume alors je dicte les lois. Et mon intelligence à augmenté depuis quelques années, alors tu veux t'y frotter?

Suite à ses mots, Amecareth changea de tactique. Vu qu'il ne pouvait plus utiliser le sombre à son avantage, il déchargea ses mains puis commença à monter les flammes des torches. Elles devinrent de plus en plus brûlantes et en furent rendu à faire fondre le métal d'où elles étaient accrochées. Amecareth ferma les yeux et mit ça détection magique en fonction pour pouvoir suivre la femme sans qu'elle ne le surprenne. Les flammes grossirent de plus en plus jusqu'à devenir de très gros brasier qui se rejoignaient petit à petit. Au centre des flammes, le cœur des brasiers étaient noire comme le charbon et aussi brûlant que de la lave. Sortant la magie du livre qu'il lisait depuis un bon moment déjà, cette magie pour contrer les immortels, Amecareth s'amusait avec ça proie. Puis sortant des brasiers, des boules de feu partir en direction de la femme. Les boules au centre noir éclataient sur le bouclier magique. Intensifiant ses attaques, les foyers s'intensifiant, la chaleur montante au plus haut point, Amecareth ne relâchait pas sa concentration. S'il ne pouvait la blesser plus dans la noirceur, il allait le faire sans vision. Le feu devenait de plus en plus claire et bientôt, Amecareth, du mettre un morceau de tissu pour cacher les paupières fermées qui ne cachait plus beaucoup la clairettes des flammes. Sortant alors des flammes, la voie forte et portante d'Amecareth s fit entendre dans toute la pièce.

Alors jeune sotte, aimerais-tu toujours essayer de me faire parler? Je ne crois pas que tu va obtenir quelque chose de moi et ce à jamais! Donc repart de cher toi car je n'ais pas de temps à perdre avec toi une simple immortel qui veut retrouver une fille et un homme qui sont déjà presque mort et l'un comme l'autre son sous mon emprise. Sage n'est plus de ce monde et Kira... et bien... si tu l'aurais suivit plus et si tu l'avais mieux aimé, elle ne serait jamais partit et tu s'aurais où elle est en ce moment. Donc tu es une mauvaise mère et tu n'aurais jamais dut pensée à ravoir cette fille qui ne veut pas de toi n'y des autres. Alors maintenant laisse moi car sinon je vais te tuer.

À ces mots, on entendit Asbeth forçant la magie de Fan pour entrer dans la pièce. Par collectivité, Amecareth lui donna ce message :

Asbeth, va voir notre amis enfermé très loin d'ici, va le protéger et empêcher qu'il ne lui arrive quelque chose avant que nos projets soit commencé. Je te fais confiance sur ce coup....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan
Immortels
Immortels
avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Entre les cieux et la terre ...
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Race: Maître magicien
Âge: Dans la quarentaine
Localisation: Dans les cieux

MessageSujet: Re: Le throne   Jeu 22 Mai - 20:58

Si vraiment il voulait qu'elle meurt, il allait devoir si prendre autrement. Ou changer sa version de plans. Mais l'immortelle savait que cet insecte réfléchissait plus lentement que les humains. Ça c'était un avantage, pour elle, non ? Car, la jeune femme avait bien une cervelle qui marchait à la même cadance que les humains ! Les flammes l'entourèrent, mais Fan ne bbroncha même pas. Elle sentait une chaleur, mais les flammes lèchaient son bouclier. Ses yeux argentés posés sur le seigneur des insectes, elle se retenait juste de ne pas rire. Mais ce que c'était drôle, tout ce cirque ! En fin de compte, la jeune femme allait revenir pour pouvoir s'amuser comme ça ! Mais bien vite, ce fut lassant. Chaque sphères récochaient sur son bouclier, elle attendie calmement, tappant du pied que ce qu'on aurait pu appelé un être, devant elle, arrête son cirque de lancer des balles. L'immortelle aurait bien eu envie de lui faire un bon crochet droit ou de mettre sa magie à l'état brut. Mais, elle ne gagnerait pas par la guerre en jouant à L'ignorant comme lui. Il fallait faire preuve d'une incroyable volonté pour ne pas s'abisser au même niveau que lui : la force. Surtout quand on dit que vous n'êtes qu'une mauvaise mère, alors que vous avez protégée votre fille toute sa vie ! La femme blanche respira un bon coup, question de faire passer la colère qui commençait à la faire bouillire.

- Et toi, évidemment tu es un meilleur père, peut-être. T'as voulu la tuée !Sérieusement, Amecareth, arrête de jouer au plus fort avec moi, tu sais très bien que tu ne gagneras pas. J'ai une aussi grande tête de mûle que la tienne. Alors, je sais que ça ne t'arrives pas souvent, mais retrouve la clémence que tu avais quelques instants plutôt, et en échange d'informations concernant Enkidiev tu me donneras des informations. Donnant Donnant. Ah oui, et pour une meilleure communication avec autrui tu devrais éviter de faire brûler en brochettes les personnes qui viennent te parler. C'est une questionde politesse et d'efficacité, rien de plus. Disons, que ça va mal communiquer normalement avec une brochette... Je sais que tu ne m'aimes pas, que tu aimerais me voir mourir, moi aussi, je le souhaites ardemment, pour toi. Alors, on fait un effort de quelques minutes et je fouterais mon camp d'ici ! Tu es d'accord ou tu préfères qu'on soit encore ici et que malheureusement tu vas devoir faire du ménage dans ta salle de trône ou encore trouver un autre mobilier ?

Fan avait tant bien que mal essayée de ne pas avoir un ton arrogant ou sarcastique. Ce qui était pas mal réussi sur ce coup là. Que du calme... bon la douceur et la délicatesse on s'en fiche un peu, au moins elle ne c'était pas, abaissée à... son carnage. Fan regarda autour d'elle et dévérouilla du simple regard la porte. Si son plumeau voulait entrer, qu'il entre. Lui, par contre, elle ne l'épargnerait pas. Ça sera vite fait, il serait déplumé et rôti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le throne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le throne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Débrief du Throne of Skull 2009
» [1500 pts] Wazdakka va au GT Throne Of Skullz
» Fin de la "Race for the throne"
» A la recherche de Zeus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Enkidiev :: Iranieth :: Iranieth :: Colonie royale :: Alvéôle royale-
Sauter vers: